Les contraintes professionnelles des parents pour bébé

La première difficulté pour les parents faisant appel à un mode de garde est de devoir parfois réveiller leur bébé très tôt, alors qu’il est encore endormi. La meilleure solution consiste à essayer de trouver à quelle heure il faut le coucher pour qu’il s’éveille naturellement, au bon moment. Tenez compte du temps nécessaire pour le préparer, changement de couches bébé, crème, tétée…

Comment adapter le rythme du sommeil de notre bébé à nos contraintes professionnelles ?

L’horloge interne du bébé veut qu’il se réveille toujours à peu près à la même heure, après 9 à 10 cycles de sommeil d’une heure environ. Selon les enfants, le temps de sommeil réparateur varie de 8 à 12 heures. La période des congés de maternité peut être utilisée à ce repérage. Si vous devez pourtant le réveiller, attendez qu’il ait fini une phase de sommeil, l’éveil sera alors plus facile. Caressez-lui les mains, faites-lui des petits baisers, mettez une petite musique au rythme tonique, d’abord très basse, puis montez doucement le son.

Jouez avec la lumière du jour ou la lumière électrique, s’il fait encore nuit. Faites monter progressivement la luminosité pour atteindre une clarté normale. Attendez qu’il soit bien réveillé pour le prendre dans vos bras, pour lui mettre les couches bébé, le toiletter…

Organiser le temps de repos de bébé ?

Autre difficulté : comment organiser les temps de repos de l’enfant afin qu’il puisse profiter d’une vie de famille en fin de journée ? La seule solution est de jouer sur son temps de sieste du matin et de l’après-midi, si vous voulez qu’il conserve une durée normale de sommeil, selon son âge, sur 24 heures. Vous devez donc expliquer la situation à la personne qui s’occupe de l’enfant pour qu’elle veille à ce que l’enfant fasse une bonne sieste de 2 heures et demie à 3 heures.

Ainsi, votre enfant est disponible pour toutes les interactions avec vous en fin de journée et vous pouvez retarder l’heure de son coucher de manière à ce qu’il fasse une nuit de 10 à 8 heures. Changes, toilette, prise de température

Le suivi du sommeil de bébé

II existe dans beaucoup de crèches un carnet de correspondance qui fait le relais entre la famille et le personnel. C’est un bon outil pour se transmettre mutuellement des informations sur le sommeil du bébé.