Les différents animaux dans l’élevage français

L’espèce humaine reste tributaire des animaux pour se nourrir, fabriquer des sous-produits et s’en servir pour plusieurs autres usages. À cet effet, elle tient en captivité plusieurs mammifères, reptiles, arthropodes, oiseaux et poissons. Cette pratique plus connue sous le nom de l’élevage est d’ailleurs très répandue en France. Mais puisque dans ce pays, les personnes intervenant dans ce secteur ne s’adonnent pas à la l’élevage de tous les animaux, il va de soi qu’on se penche sur les espèces les plus privilégiées.

L’élevage et son utilité

D’entrée de jeu, on retient que l’élevage est l’action d’élever des bêtes. On pourrait alors définir cette expression comme étant l’ensemble des opérations dont le but principal est de reproduire et de multiplier les animaux. Sous un autre angle, l’élevage constitue un groupe d’animaux de même espèce se trouvant dans une exploitation dite agricole ou piscicole. 

En ce qui concerne les objectifs liés à une telle activité, elles sont diverses. D’abord, l’élevage part du principe de la fourniture de viande, du lait, des œufs, du poisson, du miel, de la laine, des fruits de mer et autres pour la consommation. Néanmoins, certaines espèces sont destinées au marché des animaux de compagnie. Cette filière permet également de réaliser des travaux de traction et d’obtenir du fumier dans le but d’entretenir des espaces ouverts. C’est à juste titre que l’élevage en France reste une activité qui occupe une place importante.

Quelles espèces animales trouve-t-on dans l’élevage en France ?

Pour que l’économie nationale soit forte, il faut que chacun apporte sa contribution. C’est ce à quoi s’attèle l’élevage, un pan du secteur primaire en France. Pour ce faire, un choix méticuleux des espèces animales à domestiquer a été fait.

La filière bovine

Lorsqu’on fait allusion à ce type d’élevage, il est naturellement question des bœufs. La France reste d’ailleurs la référence dans ce secteur du fait qu’elle possède le plus important cheptel de bovins dans l’Union européenne, ceci avec pas moins de 25 races. Celles-ci sont quant à elles subdivisées en 3 types : les races destinées pour la production de viande ou allaitantes, les races laitières et les mixtes.

La famille ovine

Regroupant les éleveurs des moutons, la filière ovine de France peut se targuer comme étant l’une des plus diversifiées en termes de production. En effet, ces animaux sont élevés partout sur le territoire de l’Hexagone et se composent de plus de 30 races classées dans 6 différents groupes.

L’élevage porcin

Bien que n’étant pas aussi important que celui des bovins et ovins, l’élevage des porcs en France reste très répandu. D’ailleurs, dans ce pays, en 2019, il a été dénombré près d’un million de truies reproductrices capables chacune de donner naissance à 65 petits.

La filière aviculture

Ici, il est question des poulets. En France et ceci chaque année, plus de 800 millions de poulets sont abattus. Si ce chiffre connaît des augmentations, c’est en raison de la grande consommation de la volaille dans l’Hexagone.

En dehors des animaux évoqués comme fréquents dans l’élevage en France, on ne saurait occulter la filière lapine et celle de la viande chevaline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.