Comment bien choisir son bac de rétention ?

Nombreuses sont les entreprises qui stockent et manipulent des produits présentant un risque de pollution en cas de fuites. Afin de bien les protéger, elles utilisent des solutions de rétention adéquates. Il s’agit en effet des bacs de rétention.

Parlant de bac de rétention, il en existe plusieurs références. Les produits étant à risque, il convient de choisir le meilleur bac de rétention. Dans cet article, nous vous proposons des conseils qui vous seront utiles dans le choix de votre bac de rétention. Toutefois, vous devez savoir que le choix d’un bac dépend essentiellement de l’usage que vous souhaitez en faire.

Choix du bac de rétention : pour quels types de produits ?

Le choix de votre bac de rétention doit se faire en fonction de la nature des produits qui seront stockés. Par exemple, le bac qui est utilisé pour le stockage des produits acides souvent corrosif est différent de celui utilisé pour le stockage des huiles ou carburants. Ces derniers étant inflammables.

Pour le stockage des huiles, essences, peintures, etc., il vous faudra utiliser le bac de rétention en acier. Par contre, pour les matières et les liquides corrosifs, vous utiliserez un bac de rétention en PEHD.

L’utilisation du bac de rétention

Chez les fabricants, vous pouvez  trouver une solution de stockage  en conformité à vos besoins. Il vous revient en effet de définir a priori la nature des produits que vous allez stocker. Bien évidemment, compte tenu de la quantité et de l’environnement !

Pour mieux définir son choix, il est important de répondre à quelques questions telles que :

  • La nature des récipients (bidons, des fûts ou des IBC ?) ;
  • Le type de stockage ;
  • La sécurité du site ;
  • L’emplacement du site ;
  • Le nombre de fûts à stocker et la fréquence de manipulation.

Par ailleurs, le volume de rétention est aussi un élément primordial de choix. Le volume est réglementé par l’arrêté du 19 mai 2015. Cet arrêté définit le stockage des produits. Par conséquent, le choix de votre bac de rétention doit être fonction du volume, de la nature des contenants et du classement du site de stockage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.