Solution de chauffage : les énergies renouvelables

Après la crise pétrolière des années 1970 et la prise de conscience des menaces écologiques que font peser aujourd’hui sur la planète l’exploitation et l’utilisation des énergies fossiles, l’industrie du chauffage s’est tournée vers de nouvelles formes d’énergies renouvelables.

Les énergies renouvelables

La pompe à chaleur

Elle a été considérée dès les années 1970 comme le meilleur moyen pour puiser les calories dans le milieu extérieur, à faible coût, pour les réinjecter dans nos systèmes de chauffage. Fonctionnant “comme un réfrigérateur à l’envers”, la pompe à chaleur a besoin d’une faible quantité d’énergie électrique pour effectuer ce travail, avec un rendement de 1 pour 3 environ. La polyvalence du système permet une utilisation très souple appliquée au chauffage :

  • La pompe air/air correspond au système classique de climatisation et peut être gérée de façon réversible (chauffage/rafraîchissement).
  • La pompe eau/air assure le même service, mais en puisant les calories dans l’eau pour les réinjecter dans un chauffage à air pulsé (thermodynamique).
  • La pompe eau/eau ou air/eau permet de puiser les calories, pour l’une dans l’eau, pour l’autre dans l’air, pour les trans mettre à un système de chauffage par liquide caloporteur.

La géothermie

Ce n’est qu’une des applications de la pompe à chaleur eau/eau, avec l’utilisation de capteurs travaillant horizontalement, à faible profondeur, sous la surface du jardin, ou verticalement à grande profondeur, sous la forme d’un forage.

L’énergie solaire

Elle peut être facilement captée sous la forme de panneaux parcourus par un liquide caloporteur qui, via un échangeur, peut alléger les besoins énergétiques d’un ballon d’eau chaude sanitaire ou d’une chaudière, ou encore d’une pompe à chaleur. La production énergétique électrique des capteurs photovoltaïques n’est pas encore significative au niveau du chauffage.

La géothermie repose sur une captation des calories contenues dans le sol via des capteurs horizontaux ou verticaux. Cette pompe à chaleur air/eau est utilisée en relève de chaudière et pour chauffer l’eau sanitaire.

L’association de panneaux solaires et d’une chaudière permet de réaliser de substantielles économies.

En phase rafraîchissement, la PAC sert à alimenter des climatiseurs muraux.

L’isolation : la clé d’une bonne efficacité de ces énergies

Sans une isolation bien installée, toutes les énergies quelles qu’elles soient ne réussiront pas à atteindre les buts fixés.