Les meilleures techniques de recherche de fuite non destructive

Que faites-vous des fuites invisibles? Vous n’allez pas détruire vos planchers et murs jusqu’à ce que vous ayez localisé la source. Heureusement, les technologies modernes ont donné aux spécialistes de la détection des fuites, de nombreux moyens non destructifs de trouver la source d’une fuite. Aujourd’hui, le spécialiste de la détection des fuites peut localiser la source d’une fuite et analyser l’étendue des dégâts sans même écailler la peinture. Dans certains cas, il détecte une fuite sans même entrer dans le bâtiment. Voici les techniques non destructives et non invasives.

Electro acoustique du réseau sous pression

Les fuites font des bruits et un microphone suffisamment sensible peut détecter ces sons. Une écoute à l’aide de microphone et d’un amplificateur permet de localiser les vibrations d’une fuite s’il y en a. Les données sont généralement recueillies par des appareils portatifs et analysées par un ordinateur qui peut filtrer les sons non pertinents tels que les bruits de pas, de machines à laver et de voitures. Elles peuvent également être utilisées pour détecter certaines fuites autres que des fuites d’eau, comme certaines fuites de gaz. Le spécialiste de la détection des fuites,  utilise l’étude acoustique pour repérer des sons qui sont bien au-delà de la portée de l’oreille humaine.

Caméra endoscopique

Une inspection vidéo à l’aide de caméra endoscopique pour la recherche de fuite permet d’explorer les canalisations, tous types de tuyaux et tous types de diamètre. Cette technique est utilisée pour examiner les zones inaccessibles. Une petite caméra est glissée par un point d’accès (robinet d’arrêt ou un autre élément du plancher). En l’utilisant comme point d’entrée pour la caméra, peut étudier la zone exacte de la fuite mais aussi d’avoir une visualisation de l’état du tuyau. Des fuites ou obstructions peuvent être repérées en extérieur comme à l’intérieur.

Imagerie thermique

Des caméras thermiques enregistrent la lumière infrarouge émise par des objets chauds ou froids et la représentent sur un écran sous forme de différentes couleurs. En réglant la sensibilité, le professionnel est en mesure de détecter rapidement et facilement de nombreuses fuites d’eau chaude et froide car elles modifient la température d’une zone particulière même en l’absence de signes évidents d’humidité. Dans certains cas, les caméras thermiques peuvent également être utilisées dans les espaces vides et canalisations.

Méthodes par gaz traceur

En injectant un gaz composé de 95% d’hydrogène et de 5% d’azote, on localise facilement la source d’une fuite dans la tuyauterie ou dans un système de chauffage. Ceci est particulièrement pertinent pour les systèmes de chauffage plus complexes tel un plancher chauffant. Si vous remarquez une baisse de pression dans votre système de chauffage à eau, une fuite est une raison courante. La détection des fuites par gaz traceur permet de détecter même les fuites lentes ou minimes, ce qui permet d’arrêter un petit problème avant qu’il ne devienne important.

Mise en eau avec colorant

Comme l’analyse des fuites de gaz traceur, le test de colorant consiste à introduire un élément étranger dans le système et à voir où il en sort. Le spécialiste introduit un colorant hydrosoluble et non toxique dans le système et observe sa progression. Le test de colorant peut être utilisé dans un certain nombre de situations pour détecter visuellement une fuite dans les canalisations gravitaires, dans une membrane ou un joint en rendant les courants d’eau visibles.

Humidimètre

L’humidimètre est une option non destructive, et constitue donc un excellent choix dans de nombreuses situations. Cet appareil de mesure  permet de contrôler l’humidité de matériaux de construction et de mesurer la quantité d’eau dans une surface. Il permet de cartographier la zone sinistrée et d’évaluer l’ampleur du sinistre afin d’en déduire l’importance de la fuite. La cartographie de l’humidité est souvent considérée comme essentielle par les compagnies d’assurance. La cartographie de l’humidité est utilisée de deux manières.

Tests de pressurisation du système

Un réseau de distribution en eau potable ou réseau de chauffage qui fuit ne pourra pas maintenir une pression complète. Une perte de pression d’eau ou une baisse de l’efficacité d’un système de chauffage peut être le premier signe de la présence d’une fuite. Sur les systèmes complexes, la pressurisation d’une partie du système peut être un moyen efficace de réduire l’étendue de la fuite. Le spécialiste va utiliser un manomètre à aiguille ou digital ou pompe à épreuve.

Analyse chimique de l’eau

L’analyse du contenu de l’eau qui a fui peut aider à déterminer d’où vient l’eau. Par exemple, si l’eau contient une certaine quantité de chlore, utilisé pour tuer les germes dans l’eau potable, il s’agit probablement d’eau douce du robinet. Les eaux usées, les eaux vannes, l’eau de pluie, les eaux souterraines auront chacun leurs composants. Cette méthode implique généralement le prélèvement d’échantillons et leur envoi pour une analyse détaillée, de sorte que des méthodes plus immédiates ci-dessus sont souvent utilisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *