5 conseils essentiels pour des réparations électriques sûres

La réparation de l’installation électrique, plus que tout autre projet de ménage concerne la sécurité. Une mauvaise installation ou un appareil défectueux peut être potentiellement mortel, c’est pourquoi il y a tellement de normes entourant le câblage électrique et les installations. Les règles peuvent être compliquées et parfois confuses, même pour amateurs de bricolage, d’où l’intérêt de laisser un professionnel de l’électricité s’en charger. Des concepts de base et des pratiques s’appliquent à presque tous les projets de câblage électrique. Même si on ne retrouve aucun problème au niveau de l’électricité, il faut faire vérifier ses installations électriques. Avoir quelques connaissances concernant vos installations électriques peut vous aider à améliorer sa maintenance, mais aussi de savoir ce qui se passe lorsqu’un problème se produit. Vous pourrez comprendre que même remplacer un éclairage peut demander beaucoup d’expertise.

Mieux comprendre une réparation électrique

La meilleure façon de prévenir les chocs électriques est de toujours tester la puissance des fils et des appareils avant de faire une vérification ou d’y travailler. Pour remplacer une douille, il faut couper l’alimentation de l’appareil au disjoncteur. Il faut trouver leur disjoncteur et l’éteindre. Il n’est pas rare que les boîtes de disjoncteurs soient mal étiquetées, surtout si le service électrique a été prolongé ou adapté au fil des ans. Il est possible que l’étiquette du disjoncteur ne puisse décrire exactement ce que le disjoncteur contrôle réellement. Pour une installation en toute sécurité, suivez ce lien.

Vérifier les taux d’intensité

Tous les câblages et appareils électriques ont une intensité, ou un ampli, nominal. Il s’agit de la quantité maximale de courant électrique qu’ils peuvent transporter en toute sécurité. La plupart des circuits domestiques standard sont évalués pour 15 ampères ou 20 ampères, tandis que les circuits de gros appareils (comme les séchoirs et les fours électriques) peuvent être évalués de 50 ampères, ou même plus. Lors de l’installation ou du remplacement des fils ou d’appareils, toutes les pièces que vous utilisez doivent avoir la cote d’intensité appropriée pour le circuit. Cependant, il n’y a aucun danger à installer des récipients de 15 ampères dans des circuits de 20 ampères puisqu’il tire moins d’alimentation que l’intensité de circuit.

Avoir des raccords bien serrés

L’électricité se déplace le long des conducteurs, tels que les fils, des prises de sortie et les interrupteurs. Les connexions étroites entre les conducteurs créent des transitions lisses d’un conducteur à un autre. Mais certains raccords électriques se relâchent et agissent comme des ralentisseurs, limitant le flux et créant des frictions et de la chaleur. Ils peuvent conduire à un arc électrique, dans lequel l’électricité saute à travers l’air d’un conducteur à l’autre, créant une chaleur énorme. Prévenir les risques d’incendie en veillant à ce que toutes les connexions de câblage soient bien serrées. Les normes exigent que toutes les connexions de câblage soient protégées dans un boîtier approprié. Il protège non seulement les raccords et les appareils et protègent les personnes contre les contacts accidentels.

La mise à la terre et la polarisation

La mise à la terre et la polarisation sont essentielles pour la sécurité des systèmes électriques modernes. La mise à la terre fournit un chemin sûr pour le courant électrique parasite causé par un défaut ou un autre problème dans un circuit. La polarisation veille à ce que le courant électrique se déplace de la source le long des fils et retourne à la source le long des fils neutres. Un professionnel pourra vérifier systématiquement les prises pour s’assurer qu’ils sont câblés correctement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *